Blog > Aliments minceur > Les bienfaits de la canneberge pour la détox

Les bienfaits de la canneberge pour la détox

canneberge

Les bienfaits de la canneberge (ou cranberry) étaient bien connus des Amérindiens qui l’utilisaient contre les douleurs et les soucis gastriques. Désormais, on déguste souvent cette cousine proche de l’airelle rouge sur la forme de jus détox.

La canneberge ou cranberry (en anglais) est une plante vivace de famille des éricacées (myrtille…) originaire d’Amérique du nord. C’est une cousine très proche de l’airelle rouge. Comme elle, son fruit est une baie aux fruits rouges qui pousse dans les tourbières.

Fruit de l’élimination, la canneberge est reconnue pour sa capacité à protéger la vessie des infections répétées. Elle permet de soulager les femmes souffrant de cystites à répétition, à condition qu’elle soit suffisamment dosée. On l’associe souvent aux traitements antibiotiques. En effet ses antioxydants ont le pouvoir de tapisser les muqueuses empêchant ainsi les bactéries pathogènes de s’y fixer. 

Les bienfaits de la canneberge

Selon une étude, une consommation régulière du jus de canneberge (pendant un mois à raison de 500 ml/jour) réduirait la rigidité artérielle chez les patients souffrant d’une pathologie coronarienne, et redonnerait ainsi aux artères une souplesse bienvenue. On la recommande également fortement aux sportifs pour ses antioxydants mais aussi parce qu’elle compense les pertes en zinc et en magnésium.

En plus de sa composition en glucides simples et en acides variés (benzoïque, citrique, malique, quinique, phénolique, hydroxycinnamique, organique), la canneberge est source de vitamine C, des anthocyanosides, des flavonoïdes ainsi que de nombreux tanins.

Canneberge : Plantation et entretien par Truffaut

Mais la canneberge a d’autres vertus santé :

  • La canneberge protège les muqueuses en prévenant contre les caries, les plaques dentaires et la parodontite, ainsi que l’ulcère gastrique.
  • Excellent anti-âge, la canneberge permet de lutter contre les radicaux libres et aide à assouplir les artères.
  • Elle est également efficace pour combattre les mauvaises bactéries ainsi que certains virus, dont ceux de l’hiver (rhume, grippe).
  • Par sa richesse en antioxydants elle permettrait de prévenir les maladies cardiovasculaires.

Comment consommer la canneberge ?

La canneberge se présente sous la forme de jus de fruits, d’extrait sec ou de poudre contenus dans des sachets ou des capsules. Ses produits à base de canneberge doivent apporter au minimum 36 mg par jour de PAC selon le seuil fixé par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

Pour obtenir cet apport minimal, on peut prendre 2 g d’extrait sec de fruit de cranberry, soit une gélule matin et soir accompagné d’un grand verre d’eau. Et cela pendant au moins trois mois.

Il est également possible de se procurer en pharmacie des sachets déjà dosés de ce même extrait sec. On peut y ajouter des probiotiques pour corriger la flore intestinale et des oméga-3 pour leur rôle réparateur sur les membranes de l’intestin.

Contre-indications de la canneberge

La canneberge n’est pas interdite aux femmes enceintes, allaitantes, et aux enfants ; ils peuvent donc la consommer. Toutefois un surdosage peut occasionner des effets indésirables tels que les maux de ventre, la diarrhée, les ballonnements et les crampes. On la déconseille par contre aux personnes prédisposées aux calculs urinaires à cause de sa teneur en acide oxalique.

Cliquez ici pour en savoir plus