fbpx

Adopter le bon rythme alimentaire pour maigrir #9

Adopter le bon rythme alimentaire pour maigrir #9

Votre nouveau petit pas minceur consiste à bien contrôler votre rythme alimentaire. L’organisation de vos repas joue un rôle considérable dans votre stratégie de perte de poids. Trois repas par jour, est-ce vraiment le bon rythme alimentaire pour maigrir ?

Une fréquence de repas régulière et raisonnable vous permettra de garder la ligne, la forme et de rester en bonne santé.… Un bon rythme alimentaire permet d’ingérer le nombre de calories et les molécules nécessaires au fonctionnement de l’organisme, difficilement ingérables en un seul repas. Il participe à un apport régulier d’énergie à l’organisme.

Cela évite notamment les crises d’hypoglycémies et c’est un repère fiable pour l’organisme. Les signaux de faim et de satiété, utiles au « cadrage » de la prise et de la portion alimentaire en dépendent. Le rythme alimentaire peut aussi permettre de répondre finement aux besoins physiologiques de l’organisme.

Un rythme alimentaire classique doit comporter trois repas principaux : le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Ces repas sont essentiels lorsqu’on cherche à rééquilibrer son alimentation. Sauter l’un ou l’autre perturbe le fonctionnement de l’organisme et peut donc être délétère pour le poids et la santé.

Certaines méthodes conseillent aux gens qui veulent maigrir de faire six repas légers fractionnés au cours de la journée au lieu de trois plus consistants. Mais des études ont démontré l’inefficacité de cette répartition. Six petits repas ne semblent pas capables de rassasier aussi bien trois menus complets. Nous vous encourageons à respecter le rythme des trois repas par jour, si possible sans aucun grignotage.

Que faire en cas de fringale entre les repas ?

Entre ces repas complets, il arrive parfois que notre corps ait consommé toute son énergie et qu’une fringale se fasse sentir. Dans ces moments-là, la collation peut être la bienvenue. Elle consiste en un en-cas intermédiaire qui permet à notre organisme de patienter jusqu’au repas suivant.

logo aujourdhui.com iconAstuce minceur : Pour éviter de vous ruer sur le frigo à la moindre alerte émotionnelle, vous pouvez apprendre à maîtriser une technique respiratoire originale qui agit sur votre système nerveux : la respiration anti fringale… C’est assurément le coupe-faim le plus efficace avec la méthode du grand verre d’eau.
Votre coach minceur

Les collations de 10 h et 16 h sont facultatives (exceptées pour les enfants et adolescents). Seuls les adultes qui éprouvent une fatigue, des fringales, qui mangent peu lors des repas ou qui arrivent systématiquement affamés au repas suivant peuvent s’autoriser une ou deux collations.

On le sait, un rythme alimentaire correct est parfois incompatible avec la vie professionnelle, il faut donc savoir l’adapter pour éviter les carences et les excès.

Si, en général, la collation répond à une sensation de faim, il n’en va pas de même avec le grignotage. Grignoter consiste à manger par gourmandise ou addiction alors que l’organisme n’en a pas besoin.

En grignotant, on apporte au corps des calories superflues. Ce sont fréquemment des aliments gras ou/et sucrés, rarement des produits sains…

Des conseils pour arrêter de grignoter

Vous avez tendance à grignoter ? De façon automatique, en passant devant le réfrigérateur ou le placard, sans en avoir envie ou besoin, vous êtes sans cesse attirée par la nourriture. Comment y remédier ?

Si vous avez des difficultés à résister à la vue, l’odeur, au goût des aliments :

  • Faites vos courses le ventre plein.
  • Servez-vous une portion dans votre assiette et laisser le plat hors de votre vue.

Si vous avez besoin d’une collation :

  • Répartissez votre alimentation en trois repas par jour, avec en plus une collation généreuse, pour éviter de perdre le contrôle et de vous laisser tenter.

Si vous avez tendance à craquer sur les aliment gras et/ou sucrés, à avoir des envies de manger avec l’impression de ne pas réussir à vous contrôler, ne culpabilisez pas ; c’est avec de l’entrainement que vous réussirez à modifier votre comportement. Dans ce cas :

  • Repérez les périodes ou moments à risque.
  • Essayez de trouver un moyen pour échapper à l’envie intense de manger (marchez, téléphonez, lisez, sortez…)

logo aujourdhui.com iconBesoin de vous motiver ?
« Perdre du poids, ce n’est pas un défi physique ou alimentaire, c’est un défi mental. »
Votre coach minceur

Comment conserver votre discipline alimentaire ?

  • Mangez assise à table, lentement de préférence pour être attentive à vos signaux de rassasiements.
  • Modérez le contenu de votre assiette et préférez manger en petites quantités
  • Ne vous resservez pas, sauf cas exceptionnel.
  • Apprenez à gérer les moments à risques comme la fringale de 18 h ou les apéritifs, en ayant sous la main des produits peu caloriques (bâtons de céleri, laitages, fruits frais, etc…)
  • Ne vous affamez pas : se priver ou sauter un repas quand on a fait un excès n’est pas une solution !

En conclusion, vos prises alimentaires doivent être réparties harmonieusement tout au long de la journée. Établissez un emploi du temps en sachant que l’organisme métabolise moins vite les graisses la nuit que le jour.

Adopter le bon rythme alimentaire pour maigrir est l’un des 10 petits pas minceur que nous vous recommandons de suivre pour déclencher votre perte de poids. Vous pouvez retrouver les autres dans notre programme minceur gratuit ci-dessous.

Mon régime minceurNotre cadeau : Recevez gratuitement le Ebook de notre programme minceur pour perdre de 8 à 10 kilos en 2 mois. Vous y trouverez les règles d’or pour maigrir, vos menus minceur, vos listes de courses et vos recettes pour réussir.

Le bon rythme alimentaire pour maigrir

Adopter le bon rythme alimentaire pour maigrir – Maigrir Définitivement

Vos petits pas minceur (10 règles d’or pour maigrir)

Erreur RSS : WP HTTP Error: cURL error 28: Operation timed out after 10001 milliseconds with 0 bytes received

Marisa Langy

Postez votre commentaire