fbpx

La Méthode Montignac pour maigrir grâce aux Index Glycémiques

La Méthode Montignac pour maigrir grâce aux Index Glycémiques

Lancée dans les années 80, la Méthode Montignac permet de maigrir sans s’affamer puisqu’une grande quantité d’aliments sont autorisés à volonté. Ce programme minceur a fait ses preuves et a réussi à populariser le concept d’Index Glycémique (IG).

La Méthode Montignac a vu le jour au milieu des années 1980 et est devenu un grand classique de la minceur. Inventé par Michel Montignac, il est souvent apparenté au régime dissocié.

La méthode Montignac est un régime alimentaire qui vise à perdre du poids et à le stabiliser. Basé sur des choix alimentaires opportuns, le régime prône que c’est en combinant judicieusement ce que l’on met dans son assiette qu’on développe de bonnes habitudes alimentaires.

Les 2 grands principes de la Méthode Montignac

La méthode permettre aussi au pancréas de retrouver sa santé, ce qui demande au moins deux mois de régime assidu. Certains voient même dans cette méthode, à l’instar de la chanteuse Kylie Minogue qui l’a adoptée, la recette de la jeunesse éternelle !

Sybille Montignac vous présente la Méthode Montignac – Chaîne officielle

La Méthode Montignac fonctionne sur 2 grands principes :

  • L’exclusion des aliments à indice glycémique (IG) élevé qui favoriserait l’augmentation de la masse graisseuse et donc la prise de poids. Cela concerne par exemple les pommes de terre, carottes cuites, betteraves, pain blanc, pâtes fraiches, desserts, céréales raffinées, sucre et miel notamment. Les autres aliments contenant moins de glucides sont permis, 2 à 3 fois par semaine, et toujours consommés seuls.
  • L’interdiction d’associer certains types d’aliments au cours d’un même repas. Par exemple, les associations graisses + sucres (ex : frites) et protéines animales + féculents (ex : steak frites) ne sont pas autorisées.

Les 2 phases de la Méthode Montignac

La méthode Montignac se décline en deux étapes successives :

  • La première phase est celle de la perte de poids. On mange uniquement les aliments autorisés ; principalement les légumes (sauf les carottes cuites, les pommes de terres), les légumineuses comme les pois chiches, les lentilles et certaines viandes. On évite de mélanger les mauvais glucides avec les mauvais lipides dans un même repas. Certaines personnes perdent du poids très rapidement (5 kg par mois ou plus au début) et vont continuer tant qu’elles restent en phase 1.
  • La seconde phase de la Méthode Montignac est la stabilisation. On maintient les principes de la phase 1, mais on peut être un peu plus flexible en associant des aliments. Le but reste toujours le même : privilégier les aliments à IG bas, mais on peut s’accorder quelques écarts sont tolérés. On peut par exemple manger des pommes de terre, si l’on accepte de manger aussi deux fois plus de légumes verts.

Dans la Méthode Montignac, il est possible de manger protéines et lipides à volonté, pourvu qu’ils soient consommés seuls. On peut consommer à volonté des céréales complètes, des œufs, du fromage, du lait écrémé, du poisson, des viandes, mais également des légumineuses telles que des haricots secs ou encore des lentilles. Enfin, on s’autorise des fruits en dehors des repas.

La Méthode Montignac est facilement transposable au restaurant ou chez des amis. Et on garde une certaine notion de plaisir en se préparant de petits plats en sauce ou en dégustant de bons petits desserts. On ne ressent aucune frustration car on n’a pas la sensation de se priver des bonnes choses.

Attention toutefois à votre alimentation. On l’aura compris, il faut bannir les glucides et privilégier les lipides. Mais ces derniers sont souvent à l’origine d’une augmentation du taux de cholestérol et donc des risques cardio-vasculaires,

La Méthode Montignac est-elle efficace ?

Côté efficacité, la Méthode Montignac a fait ses preuves. On ne ressent pas la faim et la combinaison des protéines et de lipides est plutôt facile à appliquer. Même en la respectant de façon stricte, on n’a pas l’impression de se priver. On peut donc se mettre au régime en toute discrétion. Bonus : de nombreuses recettes savoureuses sont proposées…

La durée de ce régime est à déterminer selon le poids que vous avez à perdre. Elle peut varier de quelques semaines à plusieurs mois selon l’objectif fixé au départ.

La Méthode Montignac a des effets positifs sur les personnes qui souffrent d’hypoglycémie. Le fait de supprimer la consommation de sucre et de limiter certains glucides supprime la production excessive d’insuline et stabilise le taux de sucre dans le sang. La méthode aide également à lutter contre l’excès de cholestérol.

On notera toutefois que la Méthode Montignac nécessite un certain niveau de connaissances en matière de nutrition, et il faut connaitre de façon précise la composition des aliments en glucides et protéines.

Il est également possible de ressentir des sensations de fatigue dû au manque de sucre (glucides) et la pratique prolongée du régime peut entraîner une fonte musculaire…

Une journée de la Méthode Montignac (phase 1)

Petit déjeuner
– 1 poignée de mûres
– yaourt à 0 %
– tranche de pain intégral

Déjeuner (protéines-lipides)
– Salade verte,
– Gratin de chou-fleur à la crème, au jambon et au comté
– 2 ou 3 carrés de chocolat noir (70% cacao)

Dîner (glucides-protéines)
– Soupe aux brocolis,
– Spaghettis avec tomates et asperges
– Fromage blanc à 0 %

Liens utiles

30 recettes Montignac à IG bas

Faites votre Analyse Minceur Gratuite avec Sybille Montignac
Découvrez La Méthode Montignac sur Amazon.fr

Les autres régimes minceur

Erreur RSS : WP HTTP Error: cURL error 28: Operation timed out after 10001 milliseconds with 0 bytes received

Marisa Langy

Postez votre commentaire